web
	counter
Ce que le jour doit à la nuit - SAUVÉS PAR LE KONG

Ce que le jour doit à la nuit

Ce que le jour doit à la nuit
 –
Poème inspiré d’une oeuvre de l’artiste @camillelevert paru dans le magazine @traitdunionfr DÉC 2021 .
1st solo exhibition at La Galerie Paris 1839 @lagaleriehk 
Address: 74 Hollywood road, Central.
« J’ai lu les étés sableux
Pleins de plages,
Des cocotiers sourdant
D’agrumes et de pixels,
J’ai vu des écrans digitaux,
Dardés,
D’arrêts sur image :
Des horizons lactés,
De pourpres et d’aras grêles,
Qui s’envolaient balourds
De fatras et de rage
Bissant nos étés lourds en de couacs
carrousels.
Ce que le jour doit à la nuit,
Nous nous en souviendrons,
Et ce couloir nous le rappelle.
Mosaïque de plaques de tôles,
Stanley market vu d’un toit,
Ce que le jour doit à la nuit,
Guidant nos pas,
Nous nous en souviendrons
Du bout des doigts,
Danse Couloir qui interpelle,
Les omicrons notre Oméga.
Ce que voltiges d’avion qui fuit,
De qr codes en scan, scalpels,
D’écouvillons, d’échos chantant, de suie,
Dans la pénombre, fin août, du fer-bruit,
Dans le sillage des oiseaux-ouïe,
Nous l’avons vu ce jour
Dans ce corridor de crécelles.
Ce que le jour doit à la nuit,
Nous nous en souviendrons,
Et ce corridor interpelle.
C’est une feuille froissée,
Camille Levert sur un globe,
Un bouge, un hôtel borgne,
Une quarantaine recroquevillant
Qui caresse des années.
Un corridor où l’heure,
L’heure est à gauche à l’aube,
Et puis droit-au-zénith…
Jusqu’aux sacristains quadrilobes ;
Primes, sextes, nones,
Les sons du silence sont crécelles dansent couloir qui interpelle…
On gémine
Par cent-vingt des gamins,
Gémissants,
Dans ce corridor idéel. »

FOR THE TIME BEING 

Solo Exhibition by Camille Levert

2 December 2021 – 29 January 2022

PosterSquare.jpg

Peut être une image de intérieur

Hair Salon

2021, Photography and 3D collage, 64 x 46 x 10 cm (frame size)

State Theatre

2021, photography, mixed media, embroidery and 3D collage, 65 x 47 x 10 cm (frame size)

 –

RELATED POST

INSTAGRAM
KNOW US BETTER