web
	counter
“Quand elle en a envie” - SAUVÉS PAR LE KONG

“Quand elle en a envie”

“If there’s a cure for this, I don’t want it”

La soirée avait commencé normalement, on se retrouve en sortant du boulot entre amis pour ‘un verre pas tard’.

Elle m’embrasse quand j’arrive, un mot à l’oreille puis on s’installe en groupe. Il y a Sylvain qui écrit qu’il sort du boulot ‘ds 20mn max!!’ alors on l’attend en prenant une deuxième bière, les filles restent au Sauvignon blanc.

“If there’s a remedy, I’ll run from it”

Elle est jolie ce soir. Enfin elle est toujours jolie, c’est ma meuf je l’ai bien choisi, mais là ce soir je me rappelle vraiment pourquoi j’avais finalement dit non à cette fille un peu allumeuse de passage qui voulait que je la rejoigne à son hôtel. J’avais le choix ce soir là : une partie de jambe en l’air assurée avec une voyageuse un peu dingue ou un verre avec… elle, rencontrée sur une jonque deux semaines plus tôt et qui avait accepté qu’on se revoit.

“Think about it all the time, Never let it out of my mind”

Est-ce que ces gins tonic commandés par Sylvain pour faire pardonner son retard étaient une bonne idée ? Certainement pas, surtout avec l’estomac vide mais ces petites œillades de ma miss et le fait qu’elle se marre à toutes mes vannes débiles ce soir m’indiquent qu’elle est de bonne humeur. Elle est plus câline que d’habitude, insiste pour que je paie avec sa carte et dit qu’elle veut rentrer.

« On dort chez toi ? Je commence plus tard demain ».

Une fois dans le taxi, je devine qu’elle a une idée en tête. Mesdames les hormones, je vous bénis ! A peine ma porte d’entrée est-elle ouverte qu’elle est déjà sur moi, je ramasserai mon sac plus tard. Elle ne bouge pas comme d’habitude, elle ne parle pas comme d’habitude. Notre sexualité est plutôt épanouie je dirais, mais là je sens que c’est ma nana des grands jours, si elle avait fait un porno elle y aurait cet air là. Elle n’a pas fait du porno, quand même, j’espère…

“Don’t call a doctor, Don’t call her momma, Don’t call her preacher, No, I don’t need it”

Son parfum, ses lèvres, son corps que je connais par cœur, j’ai l’impression de les redécouvrir. Je ne vais pas vous donner tous les détails non plus mais nous avons expérimenté ce soir là, nous sommes allés plus loin dans cette (re)découverte de nos sexualités, nous avons franchi un pas de plus dans cette construction d’une intimité à deux qui structure un couple sur une multitude de je-ne-sais-quoi.

Finalement ces gins tonic n’ont-ils pas levé quelques petites inhibitions routinières qui définissent notre ‘schéma sexuel’ ? Est-ce le secret des couples qui durent ? Se laisser enivrer, se redécouvrir, se renouveler. Il n’y a pas que le sexe dans une vie de couple mais y a-t-il une sensation plus grisante que de fixer ses petits yeux polissons, quand elle en a envie ? “I’ve got the sweetest hangover, I don’t wanna get over”

Lino Cynnel


INSTAGRAM
KNOW US BETTER