web
	counter
"Sauvés par la poésie" - SAUVÉS PAR LE KONG
READING

“Sauvés par la poésie”

“Sauvés par la poésie”

4e édition du concours 2019 “Sauvés par la poésie” organisé par le journal Sauvés par le Kong

Envoyez votre prose avant le mercredi 27 mars 2019 : sauvesparlapoesie@gmail.com

Le magazine Hongkongais relance son concours d’invention littéraire. Cette année, le thème retenu est « la Beauté ». Participez à ce concours en envoyant votre poème avant le mercredi 27 mars 2019 à sauvesparlapoesie@gmail.com. Il n’y a pas de contrainte spécifique concernant le format du poème : même les vers libres sont autorisés.

Une remise de récompense sera organisée à la brasserie « The artist » (Causeway Bay) le mercredi 3 avril 2019 à 18h30. 5 lauréats seront désignés dans 5 catégories : Excellence, Originalité, Musicalité, Prix des Jeunes, et Prix de l’Alliance française pour les apprenants étrangers. Bonne chance à tous !

L’année dernière, Benjamin Ward, élève du Lycée Français, avait remporté le Prix des Jeunes.

Decouvrez son magnifique poème sur le thème de « l’ardeur ».

Le bonheur hiémal

Tout se passera bien, juste reste avec moi.

Nous surmonterons tout : la tristesse, l’émoi,

Nous traverserons tout, les dunes et les déserts,

Les tempêtes, les orages, et les coups de tonnerre.
 

En hiver, nous resterons ensemble, enlacés,

Jusqu’à ce que le printemps vienne nous sauver,

Je sentirai ton cœur battre contre le mien,

Longtemps, du matin au soir, du soir au matin.
 

Nos regards se réchaufferont mutuellement,

Et nous nous envoleront vers un ciel clément.

Nous goûterons au fruit des arbres de l’espoir,

Dans un lieu que seuls nos pupilles peuvent voir.

 

Au bois dormant, nous cueillerons des mirabelles,

Et irons traverser les frontières du réel,

Et vacillants entre la trêve de nos vies

Et le rêve de nos vies, fantaisie inouïe,

 

Nous dormirons à la belle étoile filante,

Sous le bercement de la nuit ensorcelante,

Et je verrai tes yeux splendides se dessiner,

Dans ce ciel qui défiait la réalité.

Nous nous réveillerons, ton corps contre le mien,

Entrelacés sous l’aube fraîche du matin.

La brise viendra nous caresser doucement,

Tandis que les oiseaux poursuivront leur chant.

 

Tes palpitantes pupilles se plongeront,

Dans l’infinie profondeur de mes émotions,

Et cueilleront dans mon cœur la fleur de l’amour,

Qui sera miroitée dans tes yeux de velours.

 

A ce moment, si étrange mais immuable,

Comme si tes sentiments étaient inexprimables,

Tes lèvres viendront se fondre dans les miennes,

Fusion de nos âmes, exaltation bohémienne

 


RELATED POST

INSTAGRAM
KNOW US BETTER