web
	counter
Justice n’a pas été rendue - SAUVÉS PAR LE KONG
READING

Justice n’a pas été rendue

Justice n’a pas été rendue

Comme titre à la base c’était “Police partout, Justice nulle part”.

Mais ce lascar de Ben Odet m’a sifflé au Tambour que c’était moi le partial, le juge et partie qui prend parti. Alors j’ai biffé. Mais la vérité c’est que Justice était ailleurs en ce 15 mai. Le mot de Victor Hugo s’adressait à Napoléon le petit, troisième du nom. Feu mon titre, lui, faisait écho au concert du plus célèbre duo électro français non casqué à Hong-Kong.
De Rosnay Xavier? Présent ! Augé Gaspard? Présent !

Mais pas là hélas… De l’écho il y en a eu vendredi dans cet immense hall du Kitec Star de Kowloon. Pas facile à remplir j’en conviens. Quand on sait qu’un M peine à remplir une salle de moindre ampleur, rien d’étonnant.
Et puis cette mention “Dj Set” accolé au tarif prohibitif de 690 dols avait de quoi dérouter, voire rebuter. “Viens chercher bonheur…” D’habitude un set DJ flaire un peu l’escroquerie en bandes sonores désorganisées. On prend par exemple un black-eyed peas au hasard mais le moins connu quand même, on le trempe dans l’eau, on l’installe derrière les platines dans une boîte en mal de buzz et on obtient un escargot tout chaud.

Mais là c’était pas pareil, voyez… La Valentine, la Cross, ces affiches noires fumeuses placardées partout qui promettaient le concert de l’année… Pour tant de jeunes expats ou des Kongais de la hype et de la sape et y’en avait un paquet des victimes de la mode vendredi. Tout le monde aura bien sûr pris soin de tailler sa barbe et de repigmenter son tatouage cerf et barbelés pour l’occasion.
“Dj set… Dj set… Oui d’accord, peut-être, ok… Mais c’est Justice mec. On s’en fout. T’as une clope steuple?”

Bah non, on s’en fout pas.

Qu’on ne se méprenne point, j’adore Justice.

La plupart de leurs titres figurent dans mes playlists “sport”, “hangover” et “autoroute des vacances”. Leur univers visuel est dément, leurs clips sont à l’avenant (au passage vous saviez que les paroles de D.A.N.C.E sont composées de plusieurs titres du Roi de la pop mis bout à bout?). Vieilles Charrues 2007, j’étais torse nu en transe sous des trombes d’eau à une heure indue que l’ivresse excuse pour les écouter. Le mur d’amplis Marshall qui sert à rien, je le savais mais je m’en foutais. Je sautais et brandissais le poing comme des milliers de festivaliers parce que ces deux bourreaux du son et du beat avait su achever Carhaix dans la liesse.

Vendredi non. La fin de ce “Dj set” ressemblait à une fin de mariage dans un hangar ou y’a plus que les vieilles tantes bourrées qui dansent sur Boney M.

On a peut- être une tante en commun?

Ce post est celui de l’incompréhension qui s’ingerroge.

Pourquoi faire autant de kilomètres pour nous servir “I love Rock’n’roll” de Joan Jett ou encore “Raspoutin”… Entre autres…Même et sans doute remixés avec des subtilités que je n’ai su saisir… Alors que des tubes comme Waters of Nazareth, Civilization, Valentine, bombardaient littéralement l’assistance…

Quitte à être là, derrière ses platines, à tâter ses potars comme comme on caresse un poussin, restez-vous mêmes et rendez-vous justice.
Sven Larsonn
PIC by LINOCYNEL


INSTAGRAM
KNOW US BETTER