web
	counter
J'ai vu Paris s'effeuiller - SAUVÉS PAR LE KONG

J’ai vu Paris s’effeuiller

J’ai vu Paris s’effeuiller

 

J’ai vu Paris s’effeuiller
Souvenir Rue de la Gaité

J’ai vu Paris s’effeuiller
De mortes et d’amours nées
D’anicroches rébus,
de lacrimoses en ré
De rendez vous vaincus
De bières en bar en thé.

Ou tout ce qui perdure
Avant même de naître
Sont des heures à jeter,
Des parjures, du paraître.

Souviens toi ces jours -ci,
Ou l’on devait écrire
Et composer des frasques…
Non s’imbiber des rires,
Des hallalis en la,
Et des malts en fresques.

Souviens toi ces jours la,
Ou se puisaient nos mires.

On s’était promis de réussir
de vivre en volitions,
De laisser l’amour choir,
De lâcher nos poisons
De tourner leurs risées
En valse-dérision,
De masquer le passé
Sous les colonnes du Pire,
Et tous nos fonds d’tiroir
Vaticinaient l’avenir.

Simon j’ai vu,
J’ai vu Paris s’effeuiller
De mortes et d’amours nées
D’anicroches rébus,
de lacrimoses en ré,
De rendez vous vaincus
Et des jours à rayer.

Et malgré ça venait l’envie d’aller.
D’encore ! en pourquoi ?
De bises en rendez-vous
masqués,
D’Orenoch en quai de Seine,
De toi en rendez-nous
manqués,
De moi en faux fuyant
Musqué.

J’ai vu Grenoble mourir,
J’ai vu des filles coucher
Pour des soleils d’un soir,
J’ai senti son désir
D’avoir tous ses enfants,
J’ai vu tout ça mourir
Dans un soleil couchant.

Et j’ai cogné ma tête
Contre toutes les vitres
De tous les trains,
Et j’ai zébré mes doigts
Par dessus tous les zincs
Ou je ne voulais rien
De plus que dormir,
Rêver des “mordorures”,
Ce que sera demain,
Et balafrer ma vie
Comme on crierait un rire.

Puis j’ai vu des matins
Mourant sur des comptoirs
Ou ma réalité
Ne fut que désespoir,
Ou mes sourires d’entracte
Et mes poignées de mains
Balançaient l’heure exacte
De mon quotidien.
ou tous mes derniers actes
Vandalisaient ma fin.

Simon, j’ai vu,
J’ai vu Paris s’effeuiller
De mortes et d’amours nées
D’anicroches rébus,
de lacrimoses en ré
De rendez vous vaincus
Et des jours à rayer.

Mais s’il te plaît perdons
Plutôt qu’abandonner.


RELATED POST

INSTAGRAM
KNOW US BETTER