web
	counter
A tombeau ouvert  - SAUVÉS PAR LE KONG

A tombeau ouvert 

Trait d’Union, Sauvés par la Poésie / Sauvés par le Kong sont très heureux de s’associer pour vous offrir chaque mois une nouvelle page de poésie visuelle. Copyright Photo @Photochromatique

https://www.instagram.com/photochromatique/?hl=fr

A tombeau ouvert 

 

En ce soir à Mong Kok

Les taxis mandarines,

Ont des transistors bègues

Et leurs stridences hertziennes

Font de bien mauvaises rimes.

 

De piteux pantins friment

Et chantent anxiogènes

Des refrains dans lesquels

Des parapluies obombrent

Les gars lacrymogènes.

 

Vient le bleu à mon gris

De sentir blanche Amère

Couler entre mes dents

Et de jouer les trouvères

Sans emprise et sans rang.

 

Écouteurs bruissent,

mes billets compte,

je – suis une masse corporelle dans l’espace et le temps – Ma musique parle de Pascal, d’adagios et de vent.

Musique bleuit et me transporte hors du temps :

« Une Voie lactée mère d’ambroisies et de trottoirs qui coulent à peine glissent et renvoient rouge miroir aux taxis mornes qui crissent. »

Je compte dix, recompte vingt, peut-être cent

Ce fut une journée lasse, à présent feuilles bruissent,

Derrière mes billets des poèmes,

J’entends de la rue un million, j’entends deux millions dans la rue…

D’anthologies pompidoliennes.

 

Dans ma carlingue béate,

Je me récite les vers

Des françaises alliances

Écarlates,

Aux sonorités mères

Aux assonances sœurs

Aux rimes adéquates :

 

« Tel qu’en lui-même enfin l’alacrité le change,

Le poème suscite avec sa sève mue, 

Le siècle épouvantable et pour tous inconnu,

Que la Mort trompétait dans cette voix étrange »

 

Bretteur mal armé,

Tes vers reluisent et me transportent hors du temps;

 

« Eux, comme un vil sursaut d’hydre oyant jadis et vengent

Donnent un sens plus dur au mots de l’attribut,

Proclamèrent si haut le sortilège su

Dans ce flot sans honneur et dans ce noir mélange…

Proclamèrent tout haut le sortilège bu

Dans le flot sans horreur de quelque noir mélange…

 

– Calme bloc ici-bas chu d’un désastre obscur,

– Calme bloc chu ici-bas d’un désastre obscur,

– Calme bloc ici-bas… »

 

Mong-Kok

cashback

Ô steamer balançant ta toiture

Pare-brise

sali

Mini bus

vert

Shenzen

Qui vrille

Hong-Kong

Qui crie

Calme

bloc

Ici-bas

Chu d’un

Désastre

Obscur.


RELATED POST

INSTAGRAM
KNOW US BETTER